La salle de bains est une pièce qui ne supporte pas la vétusté : l'équipement obsolète finit par coûter plus cher en fuite d'eau que l'achat de matériel neuf ; en outre, le vieillissement des revêtements nuit à l'esthétisme et à l'hygiène de la pièce. Pour estimer le coût des travaux et envisager la demande d'un crédit travaux, vous distinguerez s'il s'agit de remplacer quelques éléments ou de restaurer l'ensemble de la salle de bains.

Changer un équipement

Installer une nouvelle cabine de douche, changer le lavabo, ajouter des étagères... Les travaux ne nécessitant pas l'intervention d'un artisan ne vous coûteront que l'achat de l'équipement lui-même et... un peu de temps ! Selon que vous vous orienterez sur les produits d'entrée de gamme ou des équipements sophistiqués, la facture peut être dix à vingt fois plus chère : une douche basique coûte une centaine d'euros, tandis qu'une douche hydromassante peut vous revenir à 1 500 €.

Equiper à neuf

Dans cette situation, vous n'envisagez pas de toucher à la plomberie mais de rénover murs et sols, ainsi que l'équipement. L'intervention d'un artisan peut être nécessaire, car la pose du carrelage est délicate. Pour estimer le coût des travaux, vous séparerez l'achat des matières premières des frais d'intervention du professionnel, qui vous fournira un devis. La taille de la pièce est un critère déterminant puisque l'artisan vous facturera un coût horaire. Pour une salle de bain de 10 m2, la dépose et la pose de carrelage, d'une douche et d'un lavabo avoisineront les 2 000 €.

Restaurer de fond en comble

Il s'agit là de s'attaquer à la plomberie, à l'électricité, aux revêtements et à l'équipement. Toute la partie gros œuvre constituera un poste conséquent du budget. Les devis que vous obtiendrez de plusieurs artisans dépendront notamment de l'importance des modifications à apporter sur l'existant : transformer complètement les arrivées d'eau ou les cloisons alourdiront notablement le devis. S'il faut restaurer une salle de bains de 10 m2, les coûts tourneront autour de 10 000 € pour une restauration complète avec un nouvel équipement de bonne qualité.

Estimer le coût des travaux dans une salle de bains est une tâche délicate, puisqu'elle dépend de différents critères de surface, de choix des matériaux et de l'intervention ou non d'un professionnel.